Tanzanie : Des éleveurs sommés de quitter les parcs nationaux

| mai 23, 2016

Téléchargez cette nouvelle

Les autorités tanzaniennes ont sommé les éleveurs de faire partir leur bétail des parcs nationaux, où plusieurs d’entre eux s’étaient relocalisés pour trouver de quoi nourrir leurs animaux pendant la sécheresse.

Des milliers de bœufs, de chèvres et de moutons sont arrivés en Tanzanie, en provenance du Kenya et de l’Ouganda voisins durant ces derniers mois, selon des fonctionnaires qui affirment que cette situation exerce une pression sur la faune tanzanienne et nuit à l’industrie du tourisme.

Samia Hassan Suluhu est la vice-présidente de la Tanzanie. Elle a déclaré : « Les propriétaires de bétail qui viennent de l’extérieur de la Tanzanie ne veulent pas détruire leur [propre] environnement. Alors, ils amènent leurs animaux pour leur trouver de quoi manger en Tanzanie. »

Elle a ajouté : « Nous ne voulons voir aucun bétail, qu’il soit d’ici ou d’un pays étranger, envahir et nuire aux écosystèmes de nos parcs nationaux. »

Tous les bergers, qu’ils soient étrangers ou tanzaniens, ont jusqu’au 15 juin pour retirer leurs animaux des zones protégées.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur : http://news.trust.org/item/20160517172445-59nuy/?source=hpOtherNews2

Crédit photo: REUTERS/Radu Sigheti