L’état des soins de la santé de la reproduction et sexuelle des adolescents et des soins de santé au Burkina Faso

| septembre 14, 2020

Téléchargez cette nouvelle

La nouvelle de cette semaine qui nous provient du Zimbabwe parle de la fréquence accrue du mariage des enfants durant la pandémie du COVID-19. Notre texte radiophonique de la semaine est une fiche documentaire sur les mariages précoces et diverses autres questions relatives à la santé sexuelle et de la reproduction des adolescent(e)s. Cette fiche dépeint la situation du Burkina Faso, mais les mêmes difficultés se posent dans plusieurs pays.

Les répercussions négatives des mariages et des grossesses précoces englobent :

  • Le décrochage scolaire
  • La mortalité maternelle
  • Les fistules obstétricales
  • La violence physique et psychologique
  • Près de 7 050 grossesses ont été enregistrées dans les écoles pendant l’année scolaire 2016-17 [au Burkina Faso], dont plus de 600 étaient à l’école primaire.

D’autres sections de la fiche documentaire présentent :

  • Les raisons pour lesquelles il est important de parler de ce sujet
  • Les obstacles à la communication concernant la santé reproductive
  • Les informations essentielles
  • L’activité sexuelle précoce
  • Les facteurs contribuant à l’activité sexuelle précoce
  • Le mariage précoce
  • Les signes d’un comportement sexuel responsable chez les adolescent(e)s
  • L’avortement au Burkina Faso
  • La prévalence du VIH et du sida
  • La consommation de l’alcool
  • Les mutilations génitales féminines
  • Les stratégies pour la promotion de la santé sexuelle et de la reproduction chez les adolescent(e)s
  • Les comportements et les stratégies efficaces des agent(e)s de santé pour promouvoir la santé sexuelle et de la reproduction