- Barza Wire - https://wire.farmradio.fm -

Le haricot, une affaire de famille

La nouvelle de cette semaine qui nous provient du Bénin parle d’une coopérative d’épargne et de crédit villageoise. Le texte radiophonique de la semaine aborde le même sujet.

« Le haricot, une affaire de famille » est un feuilleton radiophonique de cinq parties dans lequel il est question d’un groupe de femmes qui lutte contre vents et marées pour réussir. Ces femmes sont membres d’une association d’épargne et de crédit villageois ou vicoba en Tanzanie, et chacune d’elles cultive du haricot. Ce sont les femmes qui effectuent la majeure partie des travaux champêtres relatifs au haricot. Mais à cause des rôles traditionnels attribués aux hommes et aux femmes au sein de leur communauté, ce sont les hommes qui prennent toutes décisions concernant le volet après récolte, y compris la vente du haricot et le contrôle des revenus.

Quelques protagonistes principaux de sexe féminin du feuilleton, y compris Farida et Mama Mjuni, prennent la direction de cette initiative. Elles encouragent les femmes à travailler ensemble dans leurs champs, et, enfin, à cultiver le haricot ensemble pour le commercialiser en groupe à l’usine de haricot du village.

Le feuilleton se déroule dans un contexte de situations dramatiques, dont des conflits entre des femmes et des hommes : la violence conjugale au sein d’une famille, et les tactiques sournoises d’un coureur de jupons du village pour manipuler les femmes et tirer profit d’activités illégales.

Il y a également des moments de détente et amusants dans le feuilleton, bien qu’il aborde des thèmes sérieux. Si vous faites interpréter ce feuilleton par une troupe locale, assurez-vous d’équilibrer les moments plus graves avec des scènes plus détendues d’ami(e)s qui partagent des souvenirs et rient.

Chacune des cinq parties dure environ 20 à 25 minutes, y compris la musique de début et de fin. Comme ces parties sont longues, vous pourriez diffuser deux ou trois scènes à la fois dans votre émission. Dans la majorité des cas, deux ou trois scènes durent six à huit minutes.

Vous pourriez faire suivre le feuilleton radiophonique d’une tribune téléphonique où il sera question de certains problèmes soulevés dans l’émission, et inviter des expert(e)s de ces sujets. Les discussions pourraient examiner :