Shehu Hussaini Ahmed, finaliste du Prix des communications George Atkins 2022

| juillet 11, 2022

Téléchargez cette nouvelle

Shehu Ahmad est un journaliste de radiotélévision dont le parcours en radiodiffusion a commencé il y a 15 ans lorsqu’il était assistant de production à Pyramid FM, la station de la Federal Radio Corporation, à Kano. Pour contribuer à la construction de la nation, monsieur Ahmad aime beaucoup aider les communautés rurales à se développer.

Monsieur Ahmad est finaliste du Prix des communications George Atkins 2022.

Monsieur Ahmad travaille actuellement sur deux émissions : une émission hebdomadaire intitulée Attajirin Rani (Une agriculture plaisante) qui aborde des sujets agricoles, et Zaga Karkara (Tournée de la radio rurale), une émission visant à parler des lacunes observées dans les infrastructures rurales pour la santé et le bien-être.

Pendant ses temps à la station, monsieur Ahmad a gravi les échelons et est actuellement réalisateur. Il a reçu une reconnaissance extérieure à travers des invitations à participer à des activités de perfectionnement professionnel offertes par RRI, l’Unicef, PATH, l’USAID et le DFID-ENABLE Program Awards. 

Il a une expertise spéciale dans les émissions consacrées au développement social, économique et agricole des Nigérian.e.s au niveau local. Sa passion consiste à contribuer à la promotion de moyens de subsistance en effectuant des recherches sur les sujets, en décrivant les problèmes et en s’assurant que toutes les personnes concernées peuvent dire leur mot dans le service de la justice et l’équité. 

Monsieur Ahmad a découvert que ses auditeur.trice.s avaient d’importantes lacunes en matière de connaissances de bonnes pratiques, et qu’ils/elles utilisaient parfois des méthodes agricoles qui n’étaient pas bien adaptées aux conditions climatiques actuelles. Les sujets qu’il aborde dans Attajirin Rani permettent aux agriculteur.trice.s de combler ces lacunes et d’améliorer leurs pratiques. 

Monsieur Ahmad inclut les voix d’agriculteur.trice.s dans ses émissions de diverses manières. Pour Attajirin Rani, la station a créé un groupe d’écoute communautaire. De plus, à la fin de l’émission, il y a un segment de sept à dix minutes où les auditeur.trice.s peuvent s’exprimer et poser d’importantes questions. Ils/elles sont interviewés à la fin de chaque émission par le biais d’appels téléphoniques et de SMS, tandis que leurs opinions sont sollicitées au moyen de sondage sur Uliza.

Monsieur Ahmad retient l’attention de son auditoire en s’assurant que ses émissions sont interactives et en abordant les nombreux problèmes qui préoccupent les agriculteur.trice.s et proposent des solutions claires. Il offre aussi un divertissement spécial dans chaque épisode, par exemple, la musique prisée par les jeunes et d’anciennes chansons pour d’autres auditeur.trice.s.

Son premier contact avec la Radios Rurales Internationales remonte à 2007. Monsieur Ahmad a participé à différents ateliers de radiodiffuseur.euse.s, et a contribué à la préparation du cadre d’une série de feuilletons radiophoniques sur l’adaptation au changement climatique créée par l’African Radio Drama Association, en partenariat avec Radios Rurales Internationales.

Photo : Shehu Hussaini Ahmed en studio. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Shehu Hussaini Ahmed.