Seydou Camara, finaliste du Prix des communications George Atkins 2022

| juillet 25, 2022

Téléchargez cette nouvelle

Seydou Camara affirme qu’il est « un amoureux de la campagne », et ce fils de cultivateur connaît bien l’agriculture. Cela fait huit ans que monsieur Camara est animateur à Radio Wassoulou, à Yanfolila, au Mali. Il aime rendre service aux gens et il dit que la radio est un formidable outil pour réaliser cette ambition.

Monsieur Camara est finaliste du Prix des communications George Atkins 2022.

Il est responsable de plusieurs émissions sur la santé publique, l’environnement et l’agriculture, dont Sènè baro (La parole paysanne). Cette émission hebdomadaire présente des producteur.trice.s dotés d’une vaste expérience qui partagent leurs pratiques exemplaires avec les autres auditeur.trice.s.

Cette année, dans son émission Sènè baro, il a abordé le problème de l’utilisation incontrôlée des produits chimiques en agriculture, notamment les engrais et les pesticides non autorisés qui sont souvent déguisés sous forme de produits alimentaires. Il a produit en tout cinq émissions sur les conséquences des produits chimiques, en réalisant des reportages sur le terrain, en invitant des spécialistes pour en parler à l’antenne et offrant la chance aux auditeur.trice.s de répondre dans le cadre d’une tribune téléphonique. Monsieur Camara utilise également Google Meet pour faciliter les débats en direct, à l’antenne.

Après la diffusion de ces émissions, il affirme avoir reçu beaucoup de messages d’auditeur.trice.s pour le féliciter. Il soutient que l’émission a suscité beaucoup de changements positifs chez les membres de l’auditoire, bien que plusieurs agriculteur.trice.s continuent d’utiliser les intrants non réglementés.

Monsieur Camara fait entendre les voix des agriculteurs.trices dans ses émissions à travers différents formats, y compris le micro-trottoir, l’entrevue narrative et le sondage Uliza. Dans tous ses efforts visant à interagir avec son auditoire, il prend toutes les dispositions pour assurer l’égalité de genre en accordant le même temps d’intervention aux hommes et aux femmes dans les micros-trottoirs, et en enregistrant les messages laissés spécialement sur Uliza par les femmes.

Monsieur Camara met tout en œuvre pour rendre ses émissions divertissantes en étant un animateur vivant, en diffusant des proverbes attrayants pour l’auditoire, et surtout en proposant des chants qui ont trait au sujet des émissions.

Radio Wassoulou est un partenaire de radiodiffusion de RRI depuis 2000. Monsieur Camara exploite les ressources de Radios Rurales Internationales qui lui permettent de mener des recherches et de produire des émissions de qualité. Il a suivi plusieurs modules autoguidés, participé à des discussions en ligne et s’attèle à appliquer les normes V.O.I.C.E.S et F.A.I.R.E. Il a aussi participé dans les formations liées au projet Voix de femmes.

Photo : Seydou Camara en studio. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Seydou Camara.