- Barza Wire - https://wire.farmradio.fm -

Radio Baoulé : Promouvoir la santé sexuelle et reproductive

Radio Baoulé est une station de radio dynamique basée à Bamako, Mali, qui se concentre sur un sujet sensible : la santé sexuelle et reproductive. Leur émission « Keneya blon » (Couloir de santé) est présentée par une équipe dévouée, comprenant Awa Doumbia, Fatoumata Sacko, Broima Coulibaly, Seydou Oumar Traoré et Adizatou Touré.

L’objectif principal de l’émission est d’attirer l’attention des auditeurs, des auditrices et du personnel de santé sur les enjeux liés aux maladies sexuellement transmissibles qui touchent tant les femmes et que les hommes, comme la gonorrhée. Le programme s’adresse principalement aux jeunes âgés de 18 ans et plus, aux femmes mariées, aux hommes mariés avec plusieurs partenaires et à ceux qui utilisent le sexe comme leur passe-temps favori sans se protéger.

Ce programme est partie de l’initiative « HÉRÈ — Bien-être des femmes au Mali » qui vise à améliorer le bien-être des femmes et des filles en matière de santé sexuelle et reproductive et à renforcer la prévention et la réponse aux violences basées sur le genre dans les régions de Sikasso, Ségou, Mopti et le district de Bamako au Mali. Le projet est mis en œuvre par le Consortium HÉRÈ – MSI Mali, en partenariat avec Radios Rurales Internationales (RRI) et Women in Law and Development in Africa (WiLDAF) grâce au financement d’Affaires mondiales Canada.

L’interactivité avec l’auditoire est un élément important des programmes de Radios Rurales, et notre sondage Uliza est un excellent outil numérique pour recueillir les réactions des auditeurs et auditrices. Les radiodiffuseurs et radiodiffuseuses annoncent les questions du sondage et le numéro à composer. Les auditeurs et auditrices appellent pour participer à un sondage mobile et laissent des messages vocaux qui peuvent être lus à l’antenne.

L’équipe de Keneya Blon a travaillé dur pour accroître la participation des femmes à ces sondages Uliza. L’équipe organise des réunions avec des groupes d’écoutes feminine pour expliquer comment participer au sondage et ils utilisent leurs réunions hebdomadaires,  tontines et autres pour les soutenir à participer au sondage. Au cours de l’émission Keneya Blon, l’animatrice invite les femmes à se mobiliser pour faire des appels sur Uliza et à la tribune téléphonique aussi. L’équipe anime aussi des émissions spécifiques où ils expliquent le rôle et la place des femmes surtout dans l’émission sur la rubrique ‘Sa voix au feminin.’

Les groupes d’écoute constituent un lieu sûr où les femmes peuvent discuter des questions sensibles abordées dans l’émission de radio. Une responsable du groupe peut ensuite appeler l’émission pour partager les points de vue des membres du groupe de manière anonyme.

Par exemple, un groupe a partagé l’expérience d’un membre du groupe qui a la gonorrhée mais refuse d’en parler à son mari de peur d’être stigmatisée. Avec cette histoire de la communauté, les radiodiffuseurs peuvent aborder la question, peut-être avec le soutien de personnes ressources, en suggérant des moyens de faire tomber les barrières, de réduire la stigmatisation et d’entamer des conversations entre les hommes et les femmes sur les maladies sexuellement transmissibles.

Au Mali,  la société a tendance à indexer les femmes comme porteur des maladies sexuellement transmissible avec des phrases comme « La femme porte le  plus souvent les germes » ou « les femmes sont infideles. » De ce fait elles sont les premières indexé d’où leur silence quand elle se rendent compte de l’existence des symptôme de la maladie.

La gonorrhée peut infecter l’urètre, le col de l’utérus, le rectum, la gorge, la bouche et les yeux les femmes sont très souvent indexé surtout par certains personnels de santé qui n’hésitent pas à les juger. Une personne ressource a expliqué comment les femmes sont stéréotypées dans le traitement de la gonorrhée, tout en invitant les hommes à s’impliquer davantage.

Radio Baoulé implique tout le personnel de la radio dans la préparation du programme, et 95% du personnel sont des femmes. La station a organisé des espaces d’échange et créé un groupe WhatsApp pour permettre aux femmes de partager leurs idées lors de la planification et de la préparation du programme. 

De nombreux auditeurs et auditrices affirment que, grâce aux émissions de santé de la Radio Baoulé, ils ont pu se découvrir et découvrir la maladie qui les affecte. Un médecin a même constaté une augmentation du nombre de personnes venant se faire soigner et s’informer. Radio Baoulé est une radio qui s’est engagée à jouer un rôle important dans la promotion de la santé sexuelle et reproductive et dans la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles au Mali.

Keneya Blon (Health Corridor) a été finaliste du prix Liz Hughes pour la Radio Rurales au feminin, 2023 pour ses efforts en matière d’égalité des genres.