- Barza Wire - https://wire.farmradio.fm -

Les bienfaits du moringa sur le plan de la santé et nutritionnel

Plusieurs parties du moringa sont comestibles et nutritives, notamment les petites gousses vertes, les feuilles et les racines.

Les jeunes gousses de moringa ont une longueur de 30 à 60 centimètres et sont souvent consommées comme légumes. Elles contiennent un mélange équilibré des tous les acides aminés essentiels, quelque chose d’inhabituel dans une plante alimentaire. Les gousses de moringa contiennent 20 à 30 % de protéines en poids, ce qui est vraiment beaucoup pour un légume. Les gousses contiennent un des taux de vitamine C les plus élevés que l’on puisse trouver dans un légume tropical, ainsi que de bonnes quantités de vitamine A et B, et différents minéraux.

Dans plusieurs pays, les feuilles de moringa sont bouillies et consommées comme des épinards. À l’instar des gousses, les feuilles contiennent des acides aminés, y compris la méthionine et la cystéine, qui sont toutes les deux essentielles pour une bonne santé et qui figurent parmi les acides aminés que le corps peine plus à se procurer à partir de plantes alimentaires. Les feuilles de moringa contiennent également de la vitamine A et C, ainsi qu’une bonne quantité de vitamines B, plus de calcium que la majeure partie des autres légumes verts, et une si grande quantité de fer que les médecins les prescrivent aux personnes souffrant d’anémie. Des études révèlent qu’une consommation régulière des feuilles augmente la production de lait chez les femmes qui allaitent. Les feuilles poussent à la fin de la saison sèche en Afrique de l’Ouest, une période où on trouve rarement d’autres légumes verts.

Les racines de moringa sont un condiment très prisé, à l’exemple du raifort. En fait, le moringa est considéré dans certaines régions comme « l’arbre à raifort. » L’extrémité des pousses, les fleurs et même la totalité de la jeune pousse servent de légumes verts bouillis et ont une teneur élevée en protéines, vitamines et minéraux.

Outre ses bienfaits nutritionnels, beaucoup d’études scientifiques révèlent que les extraits de la plante de moringa ont des propriétés anti-inflammatoires et sont des antioxydants, combattent le cancer, améliorent la santé du foie, protègent les fonctions du système nerveux et diminuent le cholestérol dans le sang.

Pour avoir de plus amples renseignements, consultez le chapitre 14 du document in Lost Crops of Africa: Volume II: Vegetables National Academies of Science, Engineering, and Medicine Press [des États-Unis], que vous pouvez télécharger au : https://www.nap.edu/read/11763/chapter/16 [1].