Zimbabwe : Un ministre refuse d’admettre que le secteur agricole est confronté à une crise

| février 23, 2015

Téléchargez cette nouvelle

L’agriculture constitue actuellement près de 20 pour cent du produit intérieur brut du Zimbabwe, surtout grâce aux exportations de tabac. Plus de 80 000 agricultrices et agriculteurs se sont inscrits pour cultiver cette plante durant cette saison.

Mais l’an dernier, le Programme alimentaire mondiale a signalé que : « … Au Zimbabwe, la famine a atteint son plus haut niveau en cinq ans, avec un quart de la population rurale, soit 2,2 millions de personnes, qui souffrent de pénuries alimentaires. »

Paddington Zhanda est le ministre délégué à l’Agriculture du Zimbabwe. Il a rejeté les conclusions du rapport, en déclarant : « Les chiffres sont exagérés. Il n’y a aucune crise. S’il y avait une crise, nous allions lancer un appel à l’aide comme nous l’avons fait dans le passé. Il s’agit de l’une des meilleures récoltes que nous ayons eues depuis plusieurs années. »

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur : http://www.ipsnews.net/2015/01/good-harvest-fails-to-dent-rising-hunger-in-zimbabwe/