Nigeria : Après avoir échappé à Boko Haram, les rescapé(e) doivent faire face à la famine

| mai 18, 2015

Téléchargez cette nouvelle

Une partie des 1,5 million de personnes qui s’étaient enfuies à cause de Boko Haram a commencé à revenir chez elles, maintenant que l’armée nigérienne a lancé une offensive contre le groupe. Cependant, des milliers d’entre elles n’ont pas suffisamment de quoi se nourrir.

Au cours des derniers mois, plusieurs personnes sont revenues dans l’État d’Adamawa. Toutefois, il n’y a ni dispensaires, ni banques ni d’écoles. Les vastes étendues de terres arables situées entre les villes ne sont pas entretenues. Il s’y trouve toujours des mines terrestres, et les principales zones agricoles sont éloignées des postes de contrôle militaires.

Rebecca Ishaya, une rescapée raconte : « Nous devons rester; nous n’avons nulle part où vivre, ni argent pour louer des maisons. Nous avons peur de cultiver … il y a environ une semaine, une bombe à exploser alors que des gens étaient allés désherber les terres. Ils ont été blessés. »

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur : http://www.trust.org/item/20150510223236-tyd2i/