Kenya : Le mur antiterroriste suscite un débat houleux

| avril 27, 2015

Téléchargez cette nouvelle

Le Kenya a commencé à ériger une barrière le long de sa frontière longue de 700 kilomètres avec la Somalie, dans un effort manifeste d’empêcher les mouvements des insurgés liés au groupe terroriste al-Shabab.

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mwenda Njoka, le Service national d’emploi des jeunes construira la barrière sous la supervision de l’armée. Il explique : « Il y aura des points désignés par lesquels les gens seront autorisés à passer pour entrer ou sortir du pays. »

Le projet a suscité un débat passionné. Le vice-président William Ruto déclare : « Quel que le soit le prix qu’il faudra payer, et, quels que soient les efforts qu’il faudra fournir, nous allons nous assurer que notre pays est en sécurité. »

George Morara est le vice-président de la Commission nationale des droits de l’homme du Kenya. Il affirme que la construction du mur est un « exercice futile », avant d’ajouter : « C’est un gaspillage énorme de l’argent des contribuables. Les pays dans lesquels des murs semblables ont été construits ou existent pour éloigner les soi-disant ‘indésirables’ ont connu des échecs. »

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur : http://www.irinnews.org/fr/report/101385/kenya-le-mur-anti-terrorisme-suscite-un-débat-houleux