Burundi : Une médiation régionale est indispensable pour éviter la guerre, selon un émissaire américain

| décembre 14, 2015

Téléchargez cette nouvelle

Le Burundi est au bord de la guerre civile et aura besoin d’une médiation régionale pour établir un processus de paix et éviter un nouveau conflit, a déclaré un émissaire américain la semaine dernière.

Il y a dix ans, le Burundi sortait d’une guerre civile de 12 ans. Le conflit en cours dans le pays a commencé en avril dernier, lorsque le président Nkurunziza a annoncé qu’il se présenterait pour un troisième mandat. Depuis lors, des vagues de protestations secouent depuis plusieurs mois le pays qui a connu un coup d’État manqué.

Thomas Perriello est l’envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs en Afrique. Il affirme [qu’il y a de fortes chances] que le Burundi [bascule dans la guerre civile, » bien qu’il y ait toujours « une ouverture … pour faire avancer le processus de paix. La chose la plus urgente à faire est d’instaurer une médiation régionale qui résoudra la crise elle-même. »

Près de 90 personnes ont été tuées dans de violents combats dans la capitale Bujumbura la semaine dernière.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur : http://www.trust.org/item/20151203155259-m9fqm/

Photo: Une femme est en deuil à la suite de la mort de son fils qui a été tué durant les échanges de coup de feu dans le quartier de Nyakabiga de Bujumbura, la capitale du Burundi. Crédit: Jean Pierre Aime Harerimana/Reuters