Afrique : Chaque année, l’Afrique perd 50 milliards de dollars américains en raison des flux financiers illicites

| juillet 6, 2015

Téléchargez cette nouvelle

L’Afrique pourrait créer des emplois, améliorer les services sociaux et réduire la pauvreté si ses gouvernements pouvaient stopper l’hémorragie de 50 milliards de dollars américains qui disparaissent en raison de sorties illicites de capitaux chaque année, aux dires de certains militant(e)s.

Tendai Murisa est le directeur exécutif de Trust Africa, un organisme de développement basé au Sénégal. Il déclare : « L’Afrique saigne. Nous sommes fatigués et nous en avons eu pour notre compte. »

Un groupe de travail des Nations Unions dirigé par l’ancien président sud-africain Thabo Mbeki estime que les capitaux qui sortent chaque année représentent le double de l’aide publique au développement octroyée au continent.

Les militant(e)s affirment que les activités des multinationales représentent 60 pour cent des recettes perdues. Les activités criminelles, telles que la traite de personnes et le braconnage constituent 30 pour cent, et la corruption dix pour cent.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur : http://www.trust.org/item/20150625144318-b8boa/