- Barza Wire - https://wire.farmradio.fm -

Kenya: Les agriculteurs inventent une couveuse-cuisinière et font des économies sur le carburant (The Organic Farmer)

Joseph Msanii est un aviculteur passionné. Mais garder ses poussins au chaud a toujours été un problème. Avec la hausse des prix des denrées alimentaires, dépenser de l’argent sur le charbon ou le kérosène entraîne une baisse de profits.

M. Msanii vit à Matunda dans la vallée du Rift, au Kenya. Il y a quelques années, lui et les membres de son groupe d’agriculteurs ont entendu parler du Chepkube. Il s’agit d’une chambre spécialement modifiée qui garde au chaud les aliments après la cuisson. Cette machine est fréquemment utilisée dans les ménages de la communauté Kalenjin, au Kenya.

Ces aviculteurs ont également lu des informations à propos d’un fourneau qu’un agriculteur avait adapté pour faire incuber les œufs. Ces innovations ont éveillé leur imagination. Ils ont décidé de combiner et d’améliorer ces deux engins, et ils ont conçu un design qui répondait à leurs besoins.

M. Msanii sait que les fourneaux émettent beaucoup de chaleur. Il se souvient: « Nous devions trouver  un moyen simple d’économiser de la chaleur pour ensuite l’utiliser dans la couveuse afin de produire de la chaleur pour les poussins. » Il explique le design: « Le cadre de la chambre de couvaison est faite de bois et des barres de métal forment la surface de cuisson. Des plaques de fer sur la partie supérieure du fourneau aident à emmagasiner la chaleur et à la transmettre à la partie inférieure [la couveuse]. » Les murs sont faits de briques et on utilise de la boue sur le dessus et pour faire tenir les briques ensemble.

Lorsque le fourneau est en cours d’utilisation, la chaleur est transférée et emmagasinée dans la couveuse. Si un agriculteur cuisine trois fois par jour, le fourneau produit assez de chaleur pour garder les poussins au chaud toute la nuit. La structure est construite contre un mur. Un trou dans le mur permet aux poussins d’accéder à un petit espace extérieur pour courir. Le trou est fermé durant la nuit pour préserver la chaleur. L’extérieur de la zone couverte est clôturé avec du bois et des treillis métalliques, et il y a une porte en haut. Cela protège les poussins des prédateurs.

Sabina Ngare est une agricultrice de Matunda. Elle dit: « Avant d’avoir cette couveuse, c’était vraiment chaotique. Je devais faire chauffer de l’eau et la mettre dans des bouteilles, puis placer les bouteilles dans des paniers au contact des poussins, pour les garder au chaud. » Maintenant qu’elle a la couveuse-fourneau, Mme Ngare dit que l’élevage de poulets est beaucoup plus facile. Elle ajoute: « Tout ce dont je dois me  soucier, c’est de nourrir les poussins. »

L’appareil nouvellement amélioré sert aussi de poêle, avec trois trous. La couveuse est destinée uniquement à garder les poussins au chaud. Elle n’est pas conçue pour l’éclosion.

Le groupe d’agriculteurs a construit 11 couveuses. Les agriculteurs qui les utilisent ont considérablement réduit les coûts liés à l’achat de charbon de bois ou à l’usage de chaufferettes pour garder les poussins au chaud.