Un migrant urbain trouve sa chance dans l’agriculture biologique

07 April 2019
A translation for this article is available in English

Sibongile Sityebi est à la tête d’un chef-d’œuvre agricole urbain, soutenu par Ntombesine et Vuyokazi Wulana, deux femmes de la région qui travaillent avec modération mais qui font preuve de rigueur. Lorsque Sibongile, arrive dans la ville du Cap en provenance de l’Eastern Cape en 2008, il découvre un jardin en explorant sa nouvelle demeure. Chômeur à l’époque, il approche la propriétaire du jardin, Gertrude Cuba, pour proposer son aide dans le nettoyage des herbes. Cela a conduit à la pose de tuyaux, entre autres tâches, et plus le temps passait, plus il apprenait à cultiver. Son engagement lui a rapidement valu une invitation à rejoindre la petite équipe de producteurs qui, avec l’aide du Ministère de l’Agriculture, a continué à développer le jardin.

Au début, le marché principal du jardin était la communauté locale. Mais la concurrence était rude, car le coût de leurs produits biologiques ne pouvait rivaliser avec les marchands ambulants qui vendaient moins cher. «En 2010, nous avons rencontré Abalimi Bezekhaya et, soudainement, nous avons eu un marché qui pouvait nous soutenir grâce aux bacs à légumes biologiques du programme Harvest of Hope», explique Sibongile, qui cueille au ras du sol. Il pointe une pile de caisses jaunes, ajoutant, «nous récoltons maintenant un certain nombre de caisses par semaine, ce qui nous rapporte beaucoup plus que ce que nous gagnions auparavant.»

Des bacs à légumes de Harvest of Hope

Abalimi Bezekhaya (ce qui signifie agriculteurs de la maison) est une organisation de micro-agriculture à but non lucratif qui vise à satisfaire les besoins essentiels en aidant les groupes et les communautés appauvris de la région du Grand Cap, les Cape Flats, à établir et à entretenir leurs propres potagers. Ils permettent à ces groupes et communautés de compléter leur offre alimentaire existante et insuffisante et de créer des moyens de subsistance. Abalimi Bezekhaya encourage l’agriculture urbaine à petite échelle. Ils sont une organisation de développement plutôt qu’une organisation caritative, car ils s’associent à des membres actifs de la communauté pour les aider à verdir, à faire grandir et à améliorer leurs communautés.

Abalimi Bezekhaya fournit formation, fournitures et soutien pour permettre aux citadins pauvres d’obtenir un emploi ou de devenir des travailleurs indépendants en tant que jardiniers, assistants de jardinage et micro-agriculteurs urbains. Nos centres de jardinage sont basés dans des communautés locales telles que Khayelitsha et Nyanga. Ils fournissent des ressources subventionnées à faible coût telles que des semis, du fumier, des outils et des produits antiparasitaires, et servent de jardins de démonstration à des fins de formation.

Ces centres sont gérés par des agents de la communauté, ce qui les rend accessibles et abordables pour nos communautés de base cibles. Les travailleurs sur le terrain fournissent un soutien continu aux nombreux jardins potagers et jardins communautaires situés dans les écoles, les cliniques et sur les terres municipales. Le programme Harvest of Hope aide à maintenir une sécurité de revenu stable pour ces agriculteurs urbains.

Harvest of Hope a été établi en tant que système agricole soutenu par la communauté (CSA) qui relie les agriculteurs Abalimi et les consommateurs potentiels. L’objectif était de créer une entreprise sociale qui devrait assurer la durabilité des jardins communautaires dans la région de Cape Flats à l’avenir. Le concept consistait à vendre des légumes de manière très directe, conviviale et personnelle afin que les agriculteurs bénéficient d’un revenu sûr et équitable, tandis que les clients bénéficieraient de légumes biologiques frais, produits localement à un prix raisonnable. Les clients sauraient également que leur argent crée des emplois parmi les pauvres à l’échelle locale et préserve l’environnement par le biais de l’agriculture biologique.

Cette histoire a été initialement publiée sur le blog de Food with a story http://www.foodwithastory.co.za/Blog/941/Grown-in-Philippi—Sibongile-Sityebi  

Pour plus d’informations sur le programme Harvest of Hope, visitez http://www.abalimiharvestofhope.org.za/  ou visitez leur page Facebook  

https://www.facebook.com/abalimi.harvestofhope/photos/sibongile-at-asande-food-garden-with-some-of-the-broad-beans-he-has-grown/1834925266589387/