Utiliser le livre vocal pour amplifier et élargir la portée de la formation et la vulgarisation au sein des communautés rurales mal desservies

24 Décembre 2018
A translation for this article is available in English

L’apprentissage de techniques agricoles et de pratiques sanitaires positives peut réduire la pauvreté, la malnutrition et les maladies dans les pays en voie de développement. Mais pour des millions de ruraux, le faible taux d’alphabétisation et l’éloignement constituent des obstacles à l’accès à l’information. Les services de vulgarisation sont limités en raison de routes mal entretenues. Lorsque le matériel est disponible, les gens ne peuvent pas lire. Les langues locales constituent un autre obstacle.

Literacy Bridge Ghana utilise un ordinateur audio à faible coût, alimenté par batterie, appelé Talking Book (livre vocal), pour transmettre des connaissances qui changent la vie de petits exploitants et communautés marginalisés. Nous fournissons un contenu audio attrayant et culturellement pertinent qui aide les gens à apprendre et à adopter de nouvelles connaissances, croyances et pratiques afin d’améliorer leur productivité agricole, leur nutrition et leur santé. Le dispositif Talking Book permet aux utilisateurs de sélectionner et de lire des messages à la demande. Il est doté d’un haut-parleur intégré qui permet aux familles et aux groupes d’écouter ensemble. Un microphone permet aux utilisateurs d’enregistrer leurs commentaires.

Étant donné que la technologie collecte des statistiques d’utilisation et des commentaires des utilisateurs, nous pouvons surveiller les programmes, identifier les obstacles au changement de comportement et utiliser les données pour mettre à jour et améliorer le contenu et la programmation afin d’obtenir de meilleurs résultats.

 Comment les messages de Talking Book sont-ils créés?

Notre objectif est de fournir un contenu opportun, pertinent et précis sur la santé, l’agriculture, la protection des enfants, la gestion financière et d’autres sujets. Nous travaillons avec des ONG locales et internationales et des experts gouvernementaux pour planifier un contenu qui réponde aux besoins des communautés rurales. Nous travaillons avec des musiciens, des groupes de théâtre et d’autres personnes pour enregistrer des chansons, des pièces de théâtre, des entretiens avec des experts et des endossements par des pairs, comme des radios communautaires.

Comment le Talking Book fait-il une différence?

Nous utilisons les Talking Books au sein des communautés et groupes démographiques difficiles à atteindre, y compris les femmes et les filles. Nous distribuons ces outils par le biais d’un modèle de rotation au sein des ménages ou groupes d’écoute. Les agents de la communauté utilisent l’appareil en tant qu’outil de vulgarisation. En 2019, notre programme C4D (Communication pour le développement) de l’UNICEF sera étendu à 10 centres de santé communautaires à Jirapa, Tolon et Karaga. Nous formerons donc des infirmières en santé communautaire à l’utilisation des Talking Books.

Lorsque nous avons lancé les premiers programmes Talking Book à Jirapa, nous avons constaté que les agriculteurs qui écoutaient les messages avaient augmenté leur production de près de 50%. De nombreux utilisateurs de Talking Book continuent de gagner le Prix National de l’Agriculteur.

Une étude de l’UNICEF a montré que les familles qui écoutaient les Talking Books étaient 50% plus susceptibles de se laver les mains avec du savon et d’utiliser des moustiquaires.

Parce que les gens peuvent écouter et répéter des messages à la demande, dans leurs langues locales, le Talking Book fait une énorme différence en termes d’apprentissage, de rétention et de changement de comportement.

Les communautés utilisent également le Talking Book pour enregistrer leurs propres chansons sur des sujets tels que l’hygiène ou le mariage d’enfants.

Nos partenaires

Nous travaillons en étroite collaboration avec Amplio Network, l’ONG basée aux États-Unis qui fournit la technologie Talking Book. Au cours de la dernière décennie, nous avons mis en place des programmes dans le livre vocal dans les domaines de la santé maternelle et infantile, WASH, la vulgarisation agricole, l’économie villageoise et les prêts, dans les trois régions du nord du Ghana en partenariat avec CARE International, UNICEF Ghana et MEDA sur la promotion du genre, l’éducation, la protection de l’enfance et le changement climatique.

Pour en savoir plus sur les programmes Talking Book, contactez fidelis@literacybridgeghana.org ou visitez le site www.amplio-network.org .

 

Les articles de YenKasa Afrique sont produits par des organisations partenaires pour promouvoir leur travail. Les avis exprimés dans ces contributions ne reflètent pas nécessairement ceux de Radios Rurales Internationales.