Poste d’écoute : Concertation avec les agriculteurs

17 Septembre 2018
A translation for this article is available in English

« Quel changement vous aiderait le plus, vous, votre famille et vos voisins à gagner assez d’argent et avoir suffisamment d’aliments sains pour toute l’année? » demande une voix enregistrée sur un téléphone cellulaire à Sara Masanja, une ressortissante de Shinyanga Vijijini, une zone rurale du nord de la Tanzanie.

« Appuyez sur 1 pour avoir plus de soutien pour l’agriculture, la pêche et l’élevage de bétail; 2 pour la formation et l’éducation; 3 pour de meilleurs soins de santé; ou 4 pour de meilleures routes, l’électricité et la sécurité. »

Madame Masanja appuie sur le 4.

Après une question de suivi, à laquelle elle répond également, la voix lui dit qu’elle peut enregistrer, poser une question ou donner son avis.

« Nous produisons beaucoup de denrées, mais nous n’avons pas d’infrastructures adéquates pour les transporter au marché, » déclare-t-elle.

Ces questions font partie d’un sondage réalisé au moyen du Poste d’écoute, une innovation de Radios Rurales Internationale conçue pour recueillir en temps réel les avis non filtrés de nombreux auditeurs, permettant ainsi de toucher beaucoup de gens dans des régions souvent difficiles d’accès.

L’objectif du Poste d’écoute est de transmettre des opinions non filtrées aux décideurs, aux partenaires de développement et à d’autres ONG. Nous utilisons des émissions radiophoniques captivantes, de pair avec le système de réception des appels pour inviter les auditeurs à participer aux sondages, poser des questions et donner leurs avis.

En 2016, Radio Radios Rurales Internationales s’est associée à Affaires mondiales Canada pour discuter avec les Tanzaniens de leurs priorités, dans le cadre de l’initiative du gouvernement canadien visant à développer un nouveau cadre pour l’aide internationale.

Suivant le modèle du Poste d’écoute, Radios Rurales Internationales a travaillé avec deux des stations les plus écoutées du pays, dont Radio Free Africa et Radio Maria.

À travers quatre émissions radiophoniques captivantes pendant trois semaines, les radios ont abordé des thèmes touchant la sécurité alimentaire, l’égalité de genre, le changement climatique et le développement économique, et encouragé les Tanzaniens à réagir.

Près de 3 000 Tanzaniens comme madame Masanja ont appelé aux numéros communiqués pour laisser un appel manqué « bip. » Le système de réponse vocale interactive rappelait, permettant ainsi aux Tanzaniens de participer gratuitement.

Leurs réponses étaient enregistrées et ordonnées sur la plateforme Uliza, à canaux multiples, accessible en ligne qui recueille et analyse en direct les commentaires et les questions des auditeurs.

Le projet visait à donner au gouvernement canadien un aperçu des priorités des Tanzaniens sur différents sujets, et les réponses étaient ordonnées par le système Uliza, qui les classaient par groupe cible et par secteur géographique.

À la fin des trois semaines, un certain nombre de thèmes sont ressortis, avec toutes les informations que le gouvernement peut exploiter quand il établit les priorités de développement en tenant compte des besoins des Tanzaniens.

Par ailleurs, Radios Rurales Internationales s’est servi du Poste d’écoute pour collecter des données auprès d’agriculteurs et d’agricultrices auxquels peuvent recourir les partenaires de développement pour évaluer l’impact de leurs projets et procéder régulièrement à des adaptations.

Bien que les ensembles de données provenant du Poste d’écoute puissent être vastes et longs à éplucher, traduire et classer, les résultats en valent la peine.

C’est le genre de communication pouvant contribuer à orienter les priorités du gouvernement, et garantir la prise en compte des voix des agriculteurs et d’autres personnes rurales dans les politiques et les projets qui les concernent directement.

L’innovation Poste d’écoute a été produite avec l’appui de la Bill & Melinda Gates Foundation.

Mention de source : Photo gracieusement offerte par la Bill & Melinda Gates Foundation