Élever des chèvres pour éradiquer la sécheresse à l’est du Kenya

29 April 2019
A translation for this article is available in English

La nouvelle de cette semaine qui nous provient du Ghana parle du changement climatique dans ce pays. Notre texte radiophonique est également consacré au changement climatique.

Le changement climatique est souvent présenté dans les médias comme une histoire d’horreur, une catastrophe potentielle. Il est vrai que la majeure partie des scientifiques conviennent que, même si les nations du monde travaillent à réduire les émissions de gaz à effets de serre, le climat changera, bien souvent pour le pire. Et les agriculteurs et agricultrices d’exploitations familiales d’Afrique font partie des groupes qui seront les plus touchés par ces changements, non seulement parce qu’ils dépendent du climat, mais également parce qu’ils sont souvent démunis. Mais les paysans et les paysannes africains ont une grande force et une grande résilience. Ils ont de l’expérience en ce qui a trait à la gestion des changements de temps et possèdent un riche héritage de méthodes pour faire face à ces changements.

À l’est du Kenya, les agriculteurs et les agricultrices subissent de longues sécheresses. Dans ce pays, la plupart des éleveurs et des éleveuses de bétail ont une préférence pour les bovins. Cependant, avec les nouvelles conditions climatiques, quelques petits éleveurs ont récemment découvert que l’élevage de chèvres était une activité rentable qui pouvait se substituer à celui des vaches.

Les chèvres sont des bêtes robustes, surtout dans les régions arides. Elles ne consomment pas beaucoup de fourrage, peuvent survivre pendant des jours, juste avec l’eau contenue dans les aliments qu’elles mangent, n’ont pas besoin de beaucoup d’espace, et, si on s’en occupe bien, engraissent suffisamment pour pouvoir être vendues en six mois.

Le présent texte radiophonique explique comment un agriculteur ou une agricultrice d’exploitation familiale peut obtenir beaucoup de lait et de fumier, et gagner éventuellement de l’argent en vendant des chèvres.

Ce texte est basé sur des interviews réelles. Vous pourriez vous en inspirer pour faire des recherches et rédiger un texte radiophonique sur un sujet similaire dans votre région. Sinon, pourquoi ne le feriez-vous pas interpréter dans votre station, dans le cadre de votre émission agricole régulière, par des comédiens et des comédiennes de doublage à la place des intervenant(e)s. Si tel est le cas, assurez-vous d’informer votre auditoire au début de l’émission qu’il s’agit de voix de comédiens et de comédiennes, et non celles des personnes avec lesquelles les interviews originales ont été réalisées.

Vous pourriez utiliser le présent texte comme document de recherche ou vous en inspirer pour réaliser des émissions sur l’élevage des chèvres laitières dans votre pays.

Entretenez-vous avec des agriculteurs et des agricultrices qui élèvent des chèvres laitières. Vous pourriez leur poser les questions suivantes :

Quels sont avantages que procure l’élevage des chèvres laitières?

Quelles sont les difficultés? Comment réglez-vous ces difficultés?

Pensez-vous que les agriculteurs et les agricultrices peuvent gagner de l’argent dans cette région en élevant des chèvres?

Vous pourriez également animer une tribune téléphonique dans laquelle les agriculteurs et les agricultrices parleront de ces problèmes. Vous pourriez inviter un(e) spécialiste pour parler et répondre à leurs questions et leurs observations.

http://scripts.farmradio.fm/fr/radio-resource-packs/102-lelevage-des-pintades/elever-des-chevres-pour-eradiquer-la-secheresse-a-lest-du-kenya-2/