Veillez sur vos frères et sœurs : prévention du VIH et du sida chez les personnes handicapées

27 Novembre 2017
A translation for this article is available in English

Nos nouvelles agricoles de cette semaine portent sur le VIH et le sida, et notre texte radiophonique de la semaine est consacré à la prévention de cette maladie chez les personnes handicapées.

Le VIH et le sida sont des problèmes de plus en plus courants chez les personnes handicapées. Les recherches indiquent que ces personnes courent les mêmes risques, voire un plus grand risque d’infection au VIH que les personnes valides. Les personnes handicapées sont très exposées à la violence sexuelle, ainsi qu’au manque d’accès aux informations, à la prévention ou aux traitements et aux soins.

Elles subissent trois formes majeures de violation des droits de la personne qui augmentent le risque d’infection au VIH :

1. Risque plus élevé de violence et absence de protection juridique. Les personnes handicapées sont plus exposées à la violence, car elles sont parfois incapables de se défendre. Ayant très peu accès aux services de police et aux avocat(e)s dans certains pays, elles ignorent vers qui se tourner lorsqu’elles sont prises pour cibles. Elles ont également très peu accès aux soins ou aux services médicaux tels que les services d’aide psychosociale.

2. Manque d’éducation. Les enfants handicapés sont souvent exclus du système éducatif, y compris l’éducation sur la santé sexuelle. Selon la Banque mondiale, jusqu’à 97 % de personnes handicapées, et 99 % de femmes handicapées sont analphabètes. Si une personne ne sait rien de la santé sexuelle, elle ne saura pas comment le VIH se contracte ou quoi faire si elle en est infectée.

3. Manque d’informations sur la santé sexuelle. En général, on présume que les personnes handicapées sont sexuellement inactives. En fait, elles sont tout aussi susceptibles d’être sexuellement actives que les personnes valides. Cependant, il est moins probable qu’elles aient accès aux informations sur la prévention du VIH ou l’accès aux méthodes de prévention telles que les préservatifs.

Le présent texte radiophonique souligne le rôle que doit jouer l’ensemble de la communauté et des établissements d’enseignement pour aider les personnes handicapées à avoir accès aux informations sur le VIH et le sida et à se protéger mutuellement contre la maltraitance. Il encourage également les personnes handicapées à participer activement à la lutte contre le VIH.

Si vous utilisez ce texte comme document de recherche ou vous en inspirez pour réaliser votre propre émission sur ce problème ou des problèmes similaires dans votre région, vous pourriez interviewer des activistes, des personnes handicapées, des fonctionnaires impliqués dans la lutte contre le VIH et le sida, ainsi que des personnes handicapées qui vivent dans des foyers.

Pourquoi ne mèneriez-vous pas des recherches pour diffuser une série d’émissions sur ce sujet? Les sujets connexes suivants pourraient être examinés :

  • dispositions de la loi concernant les personnes handicapées vivant avec le VIH et le sida,
  • mesures préventives et sécuritaires pour les personnes handicapées en ce qui a trait à la maltraitance et au VIH, et
  • moyens par lesquelles les personnes handicapées peuvent lutter contre le VIH au sein de leurs groupes de soutien.

http://scripts.farmradio.fm/fr/radio-resource-packs/104-activites-apres-recolte-pour-niebe/veiller-survos-freres-et-soeurs-prevention-duvih-et-sida-chez-les-personnes-handicapees/