Les patates douces à chair orange

11 Septembre 2017
Une traduction de cet article est disponible en English

Bien que la plupart des économies africaines soient tributaires de l’agriculture, beaucoup de paysans et paysannes délaissent l’agriculture pour s’aventurer dans d’autres métiers, en raison de problèmes tels que le changement climatique, les organismes nuisibles et les maladies, la baisse de la fertilité des sols et la fluctuation des prix.

Cependant, les chercheurs découvrent de nouvelles cultures adaptées pour les agriculteurs et les agricultrices. La patate douce orange en fait partie. La patate douce à chair orange (PDCO) contient beaucoup de vitamine A, un élément vital pour la santé humaine. On peut faire des gâteaux et du pain avec de la PDCO fraîche. Les aliments préparés à base de tubercules fraîchement récoltés conservent la teneur en vitamine A, contrairement à ceux préparés avec de la farine de tubercule. La PDCO à un rendement comparable à celui des patates douces blanches ou jaunes, et certaines de ces variétés poussent plus vite.

Si vous souhaitez réaliser une émission sur la PDCO dans votre station, examinez les questions suivantes :

  • Les agriculteurs et les agricultrices locaux cultivent-ils de la PDCO.
  • En sont-ils satisfaits.
  • Rencontrent-ils des problèmes au niveau de sa production ou sa commercialisation.
  • Quelles dispositions prennent-ils pour régler ces problèmes.

Vous pourriez consacrer une tribune téléphonique à la PDCO, en invitant un spécialiste de cette denrée pour lui poser les questions soumises par les auditeurs et les auditrices, ou organiser une émission-débat avec des expert(e)s en PDCO, des agriculteurs, des agricultrices et d’autres personnes.

http://scripts.farmradio.fm/fr/radio-resource-packs/pochette-86/les-patates-douces-oranges/