Réponses communautaires au VIH / Sida

04 Septembre 2016
Une traduction pour cet article est disponible en English

L’article de cette semaine qui nous provient du Kenya parle d’une association rotative d’épargne et de crédit pour l’épargne des groupements, connue également sous le nom d’association d’épargne et de crédit différé (ROSCA).

Ces modèles d’épargne communautaire peuvent jouer un rôle important lorsque le VIH et le Sida touchent une famille ou une communauté.

Notre Texte radiophonique de la semaine présente un large éventail d’activités de soutien social créées en Afrique pour faire face aux répercussions du VIH et du Sida dans leurs communautés. Ces activités visent à permettre aux membres de ces communautés de supporter le fardeau qu’impose la charge de travail de plus en plus grande. Parfois, ces activités sont conçues par les communautés elles-mêmes. D’autres fois, ce sont des agences externes telles que le gouvernement, les ONG ou les institutions religieuses qui les initient et les financent. Ce large éventail de stratégies englobe :

  • des clubs de prêts et d’épargne;
  • un service de garde d’enfants partagé;
  • un club d’économie du travail;
  • des fonds d’obsèques / sociétés coopératives destinées à assurer les frais de funérailles;
  • des groupes de soutien social; et
  • des banques communautaires de céréales.

La mise en œuvre de ces stratégies d’adaptation locales est souvent plus pratique et moins coûteuse. Les radiodiffuseurs peuvent promouvoir et appuyer des stratégies d’adaptation locales en les mettant en vedette dans les émissions radiophoniques.

Le présent texte radiophonique présente deux animateurs qui discutent de diverses stratégies d’adaptation à la pénurie de main-d’œuvre que peuvent créer le VIH et le Sida. Rendez-vous à la fin du texte pour voir les explications sur certaines stratégies qui y sont mentionnées.

http://www.farmradio.org/fr/radio-resource-packs/pochette-73-le-vihsida-et-la-securite-alimentaire/reponses-communautaires-au-vihsida/