Résultats de notre dernier sondage

10 June 2019
A translation for this article is available in English

À l’occasion de ces 40 ans de collaboration avec les radiodiffuseurs et les radiodiffuseuses ruraux, Radios Rurales Internationales réexamine son plan stratégique. Ainsi, en avril dernier, nous vous avons demandé de remplir un sondage et de nous dire les défis que vous rencontriez dans votre métier de radiodiffuseur ou radiodiffuseuse et de nous indiquer comment Radios Rurales Internationales pourrait mieux vous appuyer pour améliorer la qualité et la viabilité de votre station de radio.

Nous avons reçu des réponses de 81 radiodiffuseurs et radiodiffuseuses, dont la majorité travaille dans des stations de radio communautaires (43 %) ou commerciales (28 %), bien que certains travaillent chez des radiodiffuseurs nationaux, des stations religieuses ou pour des ONG qui travaillent avec la radio. Les répondant(e)s vivent tous en Afrique : 44 sont francophones, 17 sont originaires de la Tanzanie (et parlent swahili), et 20 sont anglophones. La plupart travaillent pour des stations de taille moyenne ayant 5 à 15 employés.

Plus de la moitié sont d’actuels ou d’anciens partenaires de projets, mais plusieurs sont simplement des partenaires de radiodiffusion (35 %) qui reçoivent nos ressources par courriel ou WhatsApp et participent aux possibilités de formation offertes par Radios Rurales Internationales.

Au regard des résultats du sondage, Radios Rurales Internationales semble faire du bon travail en général en ce qui a trait au partage de documents d’information tels que Barza infos et les Ensembles de ressources pour la radio agricole. RRI produit des textes radiophoniques, des fiches documentaires, des nouvelles et d’autres ressources dans le but que les radiodiffuseurs et les radiodiffuseuses adaptent ces ressources pour leurs émissions radiophoniques. (Vous en saurez plus sur l’adaptation de nos ressources dans le présent Guide pratique pour la radiodiffusion disponible à partir du lien : http://scripts.farmradio.fm/fr/radio-resource-packs/111-ensemble-des-ressources-pour-la-radio-agricole/guide-pratique-pour-la-radiodiffusion-adaptation-des-ressources-de-radios-rurales-internationales-pour-diffusion-radiophonique/).

Les radiodiffuseurs et les radiodiffuseuses ont souligné qu’ils aimeraient avoir des ressources sur des sujets plus diversifiés, y compris des contenus sur leurs localités et dans leurs langues. C’est une chose que nous espérons pouvoir faire très bientôt de plusieurs manières, notamment en explorant un plus grand nombre de sujets relatifs à la santé et au développement rural dans Barza infos. Nous publions actuellement certains éléments de Barza infos et des Ensembles de ressources pour la radio agricole en swahili, en amharique, en haoussa et en swahili kényan.

Aux dires des répondants, leurs principaux défis se rapportent à l’accès aux fonds, à l’équipement, la connexion Internet et aux moyens de transport. La moitié a déclaré vouloir avoir plus de matériel technique (y compris l’équipement), plutôt que des documents d’information, des documents de formation ou des opportunités de partage d’expériences.

Beaucoup de répondants se sont plaint de ne pas avoir assez de formation, et c’était la réponse la plus fréquente lorsqu’on demandait ce que Radios Rurales Internationales pouvait faire de différent. Nous avons trouvé particulièrement intéressant qu’autant de radiodiffuseurs et radiodiffuseuses soient ouverts aux formations en ligne. Nous leur avons demandé de nous indiquer leurs deux méthodes de formation préférées parmi les quatre options qui incluaient les formations en ligne vs les formations face-à-face, et les formations individuelles vs les formations en groupe. Les formations de groupe en ligne étaient le premier choix de la moitié des répondants, et le choix de 26 %. Les formations individuelles face-à-face étaient le premier choix de 30 % des répondants et le deuxième choix pour 33 %. L’encadrement individuel en ligne était le deuxième choix populaire des radiodiffuseurs et des radiodiffuseuses.

Certains ont mentionné qu’ils souhaitaient partager leurs expériences avec d’autres radiodiffuseurs et radiodiffuseuses, notamment échanger des idées sur les thèmes d’émissions, les compétences techniques et le contenu des interviews. Nous leur avons demandé de quelle façon ils voulaient entrer en contact les uns avec les autres : 43 % ont déclaré au moyen de WhatsApp, tandis que 32 % ont répondu face à face. Nous avons actuellement plusieurs groupes WhatsApp qui permettent aux radiodiffuseurs et aux radiodiffuseuses d’interagir les uns avec les autres et avec Radios Rurales Internationales plus souvent. Envoyez-nous un courriel pour savoir comment devenir membre d’un groupe WhatsApp.

Pour terminer, nous avons présenté le modèle de franchise sociale de Radios Rurales Internationales, appelée Green Leaf, pour les émissions radiophoniques. Les répondants ont accueilli très favorablement ce type de partenariat, même s’ils doivent consacrer au moins quatre heures par semaine à la production et associer au moins une femme à l’équipe de production. (Pour en savoir plus sur les partenaires Green Leaf qui diffusent actuellement au Ghana, cliquez sur : http://wire.farmradio.fm/fr/spotlights/2019/03/ghana-six-stations-de-radio-appliquent-le-format-de-radios-rurales-internationales-tout-en-mettant-laccent-sur-les-agricultrices-18264).

Radios Rurales Internationales poursuit les consultations et les discussions pour la définition de ses objectifs stratégiques pour le prochain quinquennat. Nous vous transmettrons cette vision lorsque nous aurons plus de détails, mais les avis partagés dans ce sondage constituent une étape importante dans la compréhension de la façon dont nous pouvons mieux vous servir, et ce, à court et à long terme. Restez à l’écoute pour plus de changements à venir bientôt! Et si vous souhaitez commenter ces résultats, envoyez-nous un courriel à radio@farmradio.org.

Enfin, félicitations aux trois gagnants du prix qui recevront 50 $ CA :

  • Williams Moi, Uganda Broadcasting Corporation, Ouganda
  • Devotha Martine, Radio Fadeco, Tanzanie
  • Rasmané Zongo, Radio la Voix des Balé, Burkina Faso