Voix de femmes à grande échelle : Un nouveau projet apporte des services radiophoniques interactifs à plus de deux millions d’agricultrices en Afrique de l’Ouest

11 Mars 2019
A translation for this article is available in English

Radios Rurales Internationales est fière de démarrer un nouveau projet quinquennal qui offrira des services radiophoniques interactifs à plus sept millions d’agriculteurs et agricultrices, et s’attèlera à servir les agricultrices et à lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes. Grâce à un financement d’Affaires mondiales Canada, Radios Rurales Internationales travaillera avec des radios partenaires au Burkina Faso, au Ghana, au Mali et au Sénégal.

En Afrique, les agriculteurs d’exploitations familiales, notamment les femmes, produisent de la nourriture pour leurs familles et leurs communautés, mais sont parmi les groupes les plus vulnérables à la malnutrition et la pauvreté. L’agriculture peut être un élément moteur pour la sécurité alimentaire, l’emploi, l’autonomisation des femmes, le développement économique et l’amélioration de la nutrition. Cependant, de nombreux agriculteurs et agricultrices ont un accès limité aux informations, aux technologies et aux services de bonne qualité en ce qui concerne ces sujets, et les femmes en particulier y ont souvent très peu accès ou n’exercent aucune influence là-dessus.

Les services d’information et de communication de qualité peuvent aider les agricultrices et les agriculteurs à apporter des changements qui amélioreront leur vie et leurs moyens de subsistance. Dans le projet Voix de femmes à grande échelle, la radio servira à partager de bonnes informations agricoles sensibles au genre, ainsi que les voix des agriculteurs, notamment les femmes, afin qu’elles puissent échanger des idées entre elles et avec d’autres acteurs et actrices de leurs communautés. Radios Rurales Internationales interviendra particulièrement auprès des femmes pour leur permettre d’être des leaders et de participer pleinement à la sécurité alimentaire et nutritionnelle de leurs familles et leurs communautés.

Ce projet exploitera les réussites et les leçons apprises de Voix au féminin, un projet de RRI dans le cadre duquel des émissions radiophoniques interactives de haute qualité furent diffusées pour les agricultrices et les agriculteurs éthiopiens, malawites, tanzaniens et ougandais. Ces émissions ont été des espaces de discussion et de réflexion à l’antenne sur les inégalités entre les sexes. Dans le cadre de ce projet, Radios Rurales Internationales a collaboré étroitement avec 134 groupements féminins pour amplifier les voix des femmes, en renforçant leurs capacités d’utilisation des technologies d’information et des communications (TIC), et en formant les radiodiffuseurs et les radiodiffuseuses sur les questions liées au genre.

« À travers notre projet Voix au féminin, les femmes ont constaté un meilleur respect pour leur capacité à s’instruire mutuellement sur les pratiques agricoles. Elles ont acquis l’assurance nécessaire pour discuter et expliquer leurs pratiques agricoles et devenir le principal canal d’information en ce qui a trait aux nouvelles pratiques qu’elles ont apprises des émissions radiophoniques », explique Caroline Montpetit, la Gestionnaire régionale de programme, pour l’Afrique de l’Ouest et spécialiste en genre.

Radios Rurales Internationales a des bureaux en Afrique de l’Ouest depuis 2007, mais ce projet sera le premier au Sénégal. Avec plus de 100 stations de radio au Sénégal, ce projet sera une belle occasion de mettre à profit la culture existante de la radio en tant que service de communication. Et avec 21 partenaires de radiodiffusion déjà présents au Sénégal, RRI dispose d’un réseau solide sur lequel elle peut s’appuyer.

« L’objectif n’est pas seulement d’offrir des émissions radiophoniques participatives et interactives de qualité à des millions d’agriculteurs et agricultrices d’exploitations familiales, mais de le faire de manière à les pérenniser à la fin des cinq ans du projet. Grâce à l’implication des communautés et la collaboration avec diverses parties prenantes, ces émissions continueront à appuyer les familles agricoles, et surtout les femmes, avec de bonnes informations pour les années à venir », déclare madame Montpetit.

Le projet Voix de femmes à grande échelle prendra fin en 2023. Le gouvernement du Canada, par l’entremise d’Affaires mondiales Canada, appuiera le projet avec une subvention de cinq millions pendant les cinq années du projet.