Projecteurs sur Koch FM : Lutter contre les problèmes dans un quartier pauvre (BBC Media Action)

12 Juin 2017
Une traduction de cet article est disponible en English

Koch FM utilise un conteneur d’expédition insonorisé avec des boîtes à œufs en guise de studio. La station émet depuis Korogocho, un des plus grands bidonvilles du Kenya, et utilise le moindre espace disponible. Korogocho est un des plus grands quartiers populaires de Nairobi, où résident plus de 150 000 habitants.

À côté, sur les berges d’une rivière aux eaux visqueuses et grises, un homme utilise une charrette à bras pour déverser des vidanges dans l’eau. Mais la charrette lui échappe, glisse sur la pente et dégringole, l’obligeant à patauger dans la vase pour aller la récupérer.

L’assainissement constitue un énorme problème pour les auditeurs et les auditrices de Koch FM, qui vivent dans de mauvaises conditions et dans un espace surpeuplé. Juste devant le portail de la station de radio, des enfants jouent sur des amas d’ordures. Le manque d’infrastructures a transformé la rivière la plus proche en un égout à ciel ouvert. Il est difficile de trouver de l’eau potable, et beaucoup de personnes dépendent des eaux de pluie ou des points de vente d’eau gérés par des cartels.

La conséquence est que des maladies potentiellement mortelles telles que la diarrhée sont répandues.

Et par conséquent, Koch FM, avec le soutien de BBC Media Action, a commencé à diffuser des messages sur les problèmes d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH).

Des feuilletons radiophoniques et des messages d’intérêt public fournissent aux populations des informations sur la prévention de maladies causées par les aliments et l’eau contaminés. Les recommandations stipulent entre autres de faire bouillir l’eau avant de la boire et de se laver les mains avec du savon avant de manger.

Étant donné que l’eau représente une dépense importante pour les auditeurs et les auditrices, les radiodiffuseurs mettent l’accent sur les répercussions financières du non-respect de ces pratiques.

Ils diffusent une émission interactive hebdomadaire intitulée WASH Thursdays, qui comporte un feuilleton radiophonique, des interviews réalisées avec des spécialistes, ainsi que des commentaires émis par les auditeurs et les auditrices.

Les radiodiffuseurs et les radiodiffuseuses de Koch FM abordent ce sujet important en dépit des moyens limités de leur station improvisée. Koch FM est gérée par une équipe de bénévoles passionnés depuis 2006, et a reçu l’appui de BBC Media Action en 2015.

Davie Njuguna est un mentor pour Koch FM et travaille avec BBC Media Action. Il déclare :  Leur équipement est rudimentaire. Ils ont régulièrement des coupures d’électricité, et ils sont serrés financièrement, car, en tant que station de radio communautaire, ils n’ont pas droit aux financements commerciaux.

Toutefois, il affirme avec un sourire fier :  Ils ont un enthousiasme incroyable et ont perçu le besoin de produire le contenu de WASH immédiatement.

Le présent article a été publié pour la première fois en octobre 2015. Pour lire l’article original, intitulé : Koch FM : The radio station in a slum,  cliquez sur : http://www.bbc.co.uk/blogs/bbcmediaaction/entries/ee9abec6-6646-4f86-8039-4c41add93893

Mention de source : BBC Media Action