Fiche documentaire sur les accidents vasculaires cérébraux

15 Avril 2019
A translation for this article is available in English

Un accident vasculaire cérébral (AVC) se produit lorsque l’irrigation sanguine d’une partie du cerveau est interrompue. Sans sang, les cellules cérébrales manquent d’oxygène, ce qui entraîne des lésions aux cellules et leur mort. En fonction de la partie du cerveau touchée et de la rapidité des soins apportés à la victime, les répercussions sur les survivants d’un AVC peuvent être dévastatrices pour leur corps et nuire à leur mobilité, leur élocution et leur façon de penser et de se sentir. Les AVC entraînent parfois la mort.

L’AVC est une cause majeure des décès et des handicaps dans le monde, et l’Afrique ne fait pas exception. Même si la majeure partie des AVC survient chez les personnes de plus de 65 ans, ils peuvent toucher les gens de tout âge, et ils ont un impact sur tout le monde, aussi bien les survivants que leurs familles, leurs amis, leurs collègues et leurs communautés.

Cependant, il existe des mesures préventives que les gens peuvent prendre pour réduire le risque d’avoir un AVC, et beaucoup de choses que les survivants et leurs familles peuvent faire pour rendre leur vie meilleure et plus facile après un AVC.

Données essentielles

Selon l’Organisation mondiale de la santé et d’autres experts en AVC, 6,2 millions de décès surviennent chaque année dans le monde à cause d’un AVC, ce qui dépasse les décès causés par le sida, la tuberculose et le paludisme réunis. L’AVC est la deuxième cause majeure de décès et de handicap chez les adultes à travers le monde.

À l’échelle mondiale, 17 millions de personnes subissent un AVC chaque année. Parmi elles, plus de six millions, soit environ 35 % meurent, et cinq millions (30 %) se retrouvent handicapés à vie, devenant ainsi une charge considérable pour leurs familles et leurs communautés.

De nos jours, deux tiers de tous les individus ayant subi un AVC vivent dans les pays en développement. Dans ces pays, les systèmes de santé sont souvent déjà mis à rude épreuve, et les aides pour les personnes et les familles touchées par un AVC sont minimes. Alors que l’incidence de l’AVC paraît diminuer dans les pays à revenu élevé, elle semble augmenter en Afrique.

Une femme sur cinq risque d’avoir un AVC dans sa vie, et le risque est d’un sur six chez les hommes.

La fiche documentaire est remplie d’informations qui non seulement fournissent des connaissances de base sur l’AVC, mais donnent également des instructions sur les actions à mener dans des situations particulières et la façon de résoudre les problèmes particuliers.

Elle contient trois principales sections :

  • Symptômes de l’AVC
  • Assurer la sécurité et éviter les blessures pour une personne qui rentre à la maison après un AVC
  • Soins pour le patient à domicile

http://scripts.farmradio.fm/fr/radio-resource-packs/110-ensemble-des-ressources-pour-la-radio-agricole/fiche-documentaire-sur-laccident-vasculaire-cerebral-avc/