Ressources sur l’agriculture de conservation

26 March 2018
A translation for this article is available in English

Les nouvelles de cette semaine parlent de l’agriculture de conservation (AC), une méthode agricole axée sur la protection du sol, et l’environnement en général, pour une augmentation de la productivité. Les trois principes majeurs de l’AC sont :
• la perturbation minimale du sol (préparation limitée du sol ou aucun labour)
• le maintien permanent du couvert végétal (avec des résidus de cultures ou d’autres types de paillage)
• la rotation des cultures ou la culture intercalaire.

On pourrait croire que le labourage accroît la fertilité du sol, mais, en réalité, il diminue la matière organique du sol à long terme. Cette matière organique fournit des éléments nutritifs à la denrée cultivée et joue un rôle important dans la stabilisation de la structure du sol. C’est la raison pour laquelle l’AC est axée sur la culture sans labour ou le travail réduit du sol. L’AC préconise aussi l’abandon des résidus de culture dans le champ en vue de protéger le sol du soleil et du vent, ainsi que l’utilisation de cultures-abri pour contrôler les mauvaises herbes.

Vous trouverez des questions et des réponses sur les avantages et les difficultés de l’AC dans la présente ressource de la Banque canadienne de grains disponible à l’adresse suivante : https://foodgrainsbank.ca/conservation-agriculture-q-a/

La ressource suivante de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture vous propose plus de renseignements sur l’AC, et son lien avec la lutte antiparasitaire intégrée. Ce document fournit de bonnes explications, des renseignements généraux, ainsi que des informations sur l’utilisation des cultures-abri, du matériel pour l’AC et de l’intégration du bétail. http://www.fao.org/ag/ca/fr/index.html

Des jeunes hommes pratiquent de l’agriculture de conservation au village Mchemwe, Tanzanie. Photo par Sylviester Domasa