Agriculture de conservation

15 Mai 2017
Une traduction de cet article est disponible en English

Deux Nouvelles de cette semaine sont consacrées à l’agriculture de conservation (AC) qui est une approche visant à gérer les écosystèmes des exploitations agricoles. L’AC met l’accent sur la protection du sol, et de l’environnement en général, afin d’obtenir une meilleure productivité. Les trois principes clés de l’AC sont :

  • la perturbation mécanique du sol (préparation limitée du sol ou culture sans labour)
  • la conservation permanente du couvert organique du sol (avec les résidus de culture ou d’autres types de couverts)
  • la diversification des espèces végétales cultivées en rotation ou en association (rotation des cultures ou culture intercalaire)

Même si on pensait que le labour augmentait la fertilité du sol, il réduit la présence des matières organiques à long terme. Les matières organiques du sol procurent des éléments nutritifs aux cultures et sont importantes pour la stabilité de la structure du sol. C’est la raison pour laquelle l’AC préconise qu’il y ait peu ou pas de labour. Ce système recommande également de laisser les résidus de culture dans le champ afin de protéger le sol du soleil et du vent, en plus d’utiliser des cultures-abri pour lutter contre les mauvaises herbes.

Vous en saurez davantage sur l’AC, ainsi que le lien qu’elle a avec la lutte antiparasitaire intégrée, dans la présente ressource de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Ce document fournit une bonne explication et de bons renseignements généraux, ainsi que des informations sur l’utilisation des cultures-abri, les équipements pour l’AC et l’intégration du bétail.

http://www.fao.org/ag/ca/fr/index.html