Sénégal : De jeunes agriculteurs améliorent leurs compétences dans un Ranch à Kolda

28 October 2019
A translation for this article is available in English

À Kolda, les gens cultivent depuis la nuit des temps. Kolda est une région de la Casamance, au sud du Sénégal, à 80 kilomètres au nord de la Guinée-Bissau. Ici, le Ranch Sow travaille à perpétuer la tradition agricole, en attirant de jeunes apprentis qui viennent y réaliser des stages agricoles. Cette entreprise motive les jeunes par sa philosophie écologique : « Une agriculture et un élevage sain au cœur de nos préoccupations. »

Belal Sow est le propriétaire et le gestionnaire du ranch qui porte son nom. Monsieur Sow s’est formé aux États-Unis où un ranch est une grande ferme. Le Ranch Sow ravitaille la communauté en fruits, en légumes, en viande et en lait, répondant ainsi aux besoins locaux. Sa philosophie est simple : veiller à la santé des consommateurs, grâce au respect de la terre, des peuples, et des animaux.

Monsieur Sow croit que, pour assurer le bien-être de la communauté à long terme, il est important que les jeunes le rejoignent dans la culture de la terre. Mais, malheureusement, les jeunes ne sont pas nombreux à s’intéresser au travail agricole. Par conséquent, monsieur Sow invite les jeunes de la région à venir dans son ranch pour apprendre ses pratiques écologiques, et il espère qu’ils seront inspirés à suivre sa philosophie.

Derrière un poulailler grillagé, une jeune femme prépare de la moulée pour 1 100 poules et poussins. Mariame Ndao vient de Ziguinchor, une ville phare de Casamance, où elle suit une formation technique agricole. Depuis un mois, elle travaille au Ranch Sow, où elle apprend les techniques d’alimentation de la volaille. Elle nourrit et prend soin des volailles en échange du gîte et du couvert.

Il est difficile pour madame Ndao de dire ce qui lui plaît le plus dans sa routine quotidienne. Elle aime tout! Voir ces oiseaux en santé lui donne le sourire, et elle est heureuse de prendre soin de la santé quotidienne des poules vivantes. Elle les nourrit avec un mélange biologique de poisson séché local à forte concentration en calcium. Lorsqu’ils sont prêts à être commercialisés, les poulets sont vendus aux restaurants de la région.

Tout près des poulaillers, des arbres fruitiers explosent de fraîcheur. Des dizaines de citronniers, de manguiers, d’orangers, de mandariniers et de moringa sont soignés par le fils de monsieur Sow, Aliou. Aliou a 20 ans et est fier de suivre les traces de son père, l’ambitieux gestionnaire du ranch.

Aliou est chargé de prendre soin des arbres. Il arrache les mauvaises herbes et ajoute de l’engrais organique au pied de chaque arbre pour améliorer leur santé. L’engrais est fait à base d’excréments des différents animaux du ranch, dont les pigeons et les poulets. Au Ranch Sow, l’agriculture dépend de l’élevage, et vice-versa.

Sadio Baldé est un éleveur de bétail timide. Cela fait quatre ans qu’il s’occupe des bestiaux et des bœufs du ranch, en s’assurant qu’ils sont nourris, en sécurité et en bonne santé. Il est également chargé de la traite et la vente du lait au marché de Kolda.

Depuis son enfance passée à Koumbakara, non loin de Kolda, monsieur Baldé avait une affection pour les vaches. Il s’occupe soigneusement de l’enclos du bétail et montre deux vaches qui mettront bas dans quelques mois. Lorsque ce sera le cas, il s’assurera de séparer les vaches dans un espace propice à leur bien-être. Il les aide tout au long de la gestation, s’occupant d’eux minutieusement lors des mises bas dans les meilleures conditions.

Pour ces agriculteurs et agricultrices en stage, leur expérience au Ranch Sow leur offre des possibilités d’emplois dans l’agriculture biologique. Madame Ndao espère avoir son propre poulailler un jour, tandis que le jeune Aliou compte suivre les traces de son père.

Monsieur Sow a bon espoir pour son entreprise et l’impact qu’elle a sur sa Casamance adorée. Ultimement, il espère voir ses efforts participer au grand projet collectif de l’autosuffisance nutritionnelle et à des exportations plus importantes à partir du Sénégal.