Sénégal : Un marché pour accompagner les agroentreprises locales durables

08 July 2019
A translation for this article is available in English

Au Sénégal, nombreux sont les producteurs et transformateurs locaux de produits biologiques cultivés sans engrais chimiques et transformés sans additifs. Toutefois, le manque de visibilité et d’organisation reste encore des enjeux majeurs. Les vendeurs détiennent de petits magasins dans des coins méconnus et les passionnés ont du mal à se procurer les produits locaux.

C’est pourquoi le Dakar Farmers Market a vu le jour. Les vendeurs sont maintenant sûrs de pouvoir écouler leurs marchandises et augmenter leur part de marché. De plus, une vérification de la qualité de la marchandise vendue sur ce marché virtuel et physique donne plus de crédibilité aux petits producteurs et productrices. Cela constitue une importante opportunité de marché pour les producteurs et productrices locaux de produits biologiques qu’importe leur volume de production.

Le Dakar Farmers Market existe aussi bien en ligne que sur un grand espace extérieur dans le secteur touristique de Dakar. Des étales peints en blanc sont installés autour du site et des banderoles portant les noms d’entreprises surmontent les étales à l’intérieur des stands. La musique, la couleur arc-en-ciel des produits et l’ambiance qui y règne font de ce marché une merveille totale. Le Dakar Farmers Market est à la fois une foire virtuelle et un grand rendez-vous mensuel saisonnier pour les férus de produits agricoles biologiques.

Le marché a été fondé en octobre 2015 et se tient le premier samedi de chaque mois. Cet événement agroartisanal permet la rencontre entre producteurs, créateurs, artisans locaux et consommateurs qui paient 500 francs CFA (0,85 $ US) pour y accéder. Les exposants paient 30 000 francs CFA (52 $ US). Cela leur donne droit à une table lors d’un ou plusieurs marchés mensuels ou une place sur le site Web pour vendre leurs marchandises.

Caamo Kane est la fondatrice du Dakar Farmers Market. Elle explique : « Le marché est exclusivement réservé aux entreprises agroalimentaires, de cosmétiques naturels et de solutions écoresponsables. C’est un lieu d’échange qui aide les producteurs à écouler leurs marchandises, mais également le client à trouver son produit, juste avec un clic. »

Madame Kane eut l’idée du marché lors d’un voyage à Baltimore, aux États-Unis, à l’été 2014, où elle a visité un marché similaire : le Baltimore Farmers Market & Bazaar. Elle se félicite de cette initiative adaptée à la dimension sénégalaise. Elle déclare : « Je suis heureuse que ce marché contribue à la prise de conscience de la valeur des produits de nos terroirs et des limites des produits importés, la compréhension de leur mode de fabrication [et] leur teneur en produits de conservation. Plusieurs produits locaux ont acquis une meilleure visibilité grâce au [marché qui est] un véritable tremplin! »

Le Dakar Farmers Market utilise le potentiel de l’univers digital pour rendre accessibles ses produits. Les agriculteurs, les agricultrices et les transformateurs s’inscrivent en ligne, à travers un formulaire sur le site Web de la compagnie. L’administrateur mène ensuite une enquête sur la société et la qualité des produits avant de valider les candidatures.

Abdoulaye Ngom est chef de l’entreprise Les bassins verts de Nianing spécialisée dans la transformation de la spiruline, une algue bleue verte connue pour ses innombrables vertus pour la santé. Son entreprise est basée à 80 kilomètres de Dakar, la capitale sénégalaise, ce qui implique qu’il ne peut pas écouler sa marchandise sans un bon réseau de transport. Mais ses commandes et sa livraison sont maintenant assurées grâce au Dakar Farmers Market. Maintenant, au lieu d’attendre la foire qui se tient mensuellement ou par saison, ses clients passent leur commande en ligne.

Depuis 2017, monsieur Ngom participe au Dakar Farmers Market. Il déclare « C’est une plateforme vraiment intéressante, surtout avec son récent passage au digital. Maintenant, les participants peuvent exposer et vendre leurs marchandises tous les jours, en ligne. Et c’est même mieux! »

Yandé Diouf transforme la mangue, la goyave et le citron, en jus, en huile et en poudre. Son souci majeur était de trouver un réseau pour vendre ses produits de haute qualité. Elle parvenait à augmenter un peu ses ventes par ses propres moyens, mais il lui est beaucoup plus facile d’accroître ses ventes grâce au marché et elle n’éprouve aucune difficulté à fournir des produits aux acheteurs heureux.

Pour les passionnés de produits locaux ou biologiques, ils savent où en trouver désormais.

Patricia B. est Française et vit depuis un an à Dakar. Elle a découvert le marché à travers Facebook et est une visiteuse fidèle. Elle déclare : « Je ne consomme que des produits bios naturels. Et sur place, on trouve des produits qu’on n’a pas l’habitude de voir ailleurs»

Lancé avec juste 25 exposant(e)s au début, le marché sert désormais de vitrine à 150 entreprises locales et accueille entre 3 000 et 5 000 personnes lors de chaque édition mensuelle, un succès qui attire l’attention de nombreuses personnes à Dakar, à la grande satisfaction de madame Kane.