Zimbabwe : Des semences adaptées aux conditions climatiques pour aider les agriculteurs à subvenir à leurs besoins (The Standard/The Southern Times)

16 Octobre 2017
Une traduction de cet article est disponible en English

Les sécheresses sont si récurrentes à Bulilima, au Zimbabwe, que beaucoup d’agriculteurs ont arrêté carrément de cultiver le maïs. Bulilima est une des régions les plus arides du pays. En effet, elle reçoit moins de 50 centimètres de pluie par an.

Violet Tshuma est une agricultrice originaire de Maloba, un village du district de Bulilima. Elle affirme que la chaleur et le manque de pluie ces dernières années ont entraîné une baisse considérable des récoltes de maïs, de petites céréales et des légumineuses à grain. Cela expose de nombreux villages à la pauvreté et la malnutrition.

Cependant, selon Mme Tshuma, un projet de recherches semencières lancé en 2015 aide certaines familles agricoles à prospérer. Le projet fournit aux agriculteurs d’exploitations familiales des variétés de petites céréales résistantes à la sécheresse, ainsi qu’aux maladies et aux ravageurs.

Elle déclare : « Il est bon de travailler avec des chercheurs et des experts pour trouver des variétés de semences adaptées à notre climat. »

Mme Tshuma perçoit déjà des améliorations au niveau de la santé et la nutrition de certaines familles.

Elle ajoute : « C’est ma deuxième année dans ce projet, et tout ce que je peux dire c’est que les deux variétés de semences développées ont bien produit la saison dernière, et je suis convaincue que nous aurons assurément une récolte exceptionnelle. »

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, ou FAO, finance le projet, qui se poursuivra jusqu’en novembre 2018. Les participants sont originaires des districts de Bulilima, Mangwe, Matobo et Gwanda.

Melody Makumbe est chef de projet chez Practical Action Southern Africa, l’ONG qui pilote le projet. Elle explique : « Nous fournissons aux petits exploitants agricoles, et surtout aux ménages dirigés par une femme, des variétés de semences améliorées de sorgho, de millet perlé, de niébé et de pois bambara adaptées aux conditions climatiques. »

Toujours selon Mme Makumba, il existe 10 variétés différentes de chacune des quatre cultures, dont certaines sont précoces et ont des rendements plus élevés. Elle déclare : « Durant ces dernières années, la région a subi une série de sécheresses, et aujourd’hui nous nous réjouissons que ces agriculteurs puissent choisir des variétés de semences qui poussent mieux et plus vite dans cette région. »

La variété de semences qu’ils semblent préférer est la CBC4 qui pousse bien dans les conditions climatiques locales.

Selon Mme Makumbe, les agriculteurs qui cultivent le nouveau niébé CBC4 et le millet perlé Tsholotsho sur des parcelles d’essai ont vu leurs récoltes multipliées par deux, passant d’une tonne à deux tonnes par hectare.

La variété perlée Tsholotsho a des poils qui empêchent les oiseaux de la manger.

Certains agriculteurs participants ont une récolte assez suffisante qui leur permet de nourrir leurs familles et vendre l’excédent.

Avilla Zingoni est une agente d’Agritex, l’agence de vulgarisation agricole du Zimbabwe. Elle affirme qu’il est important que les agriculteurs comme Mme Tshuma participent à l’amélioration génétique des cultures, en travaillant directement avec les chercheurs.

Elle ajoute : « Les agriculteurs participent à la recherche et au développement de variétés végétales adaptées à leurs régions, et cela les aide énormément à confronter le fléau du changement climatique et la variabilité du [climat]. »

Mme Makumbe soutient que jusque-là 120 agents de vulgarisation, des membres d’organisations paysannes, ainsi que 20 000 autres paysans des régions avoisinantes ont accès aux variétés végétales améliorées.

Le présent article est adapté des articles suivants :
-“Mat South farmers join search for drought-resistant small grains,” publié initialement dans The Standard et disponible au : https://www.thestandard.co.zw/2017/09/11/mat-south-farmers-join-search-drought-resistant-small-grains/
-“Climate-friendly agric transforming lives in Bulilima,” publié initialement dans The Southern Times et disponible au : https://southernafrican.news/2017/08/14/climate-friendly-agric-transforming-lives-in-bulilima/