Kenya : Des fourneaux de cuisine écoénergétiques sauvent les arbres et les poules (Trust)

07 November 2016
A translation for this article is available in English

Les agriculteurs de Laikipia, un comté du centre kényan, ont découvert un moyen ingénieux de réduire leur consommation de combustible de bois et d’élever plus de poules pour avoir de l’argent. Ils utilisent un fourneau de cuisine en céramique écoénergétique, qui est également une couveuse pour les poussins.

Ce fourneau est fabriqué localement, et sert pour cuisiner et chauffer les maisons de cette région où il fait frais. Il comporte un autre espace de réchauffement où on peut placer les poussins pour les garder en bonne santé et les protéger.

Cette innovation de l’ONG Tree is Life Trust permet également de réduire la demande pour le bois dans cette région durement frappée par le déboisement.

Duncan Ndegwa a récemment vendu 40 poussins qu’il élevait dans la couveuse afin de payer les frais de scolarité de son fils. Il explique : « Parfois, je [ne] parvenais qu’à [sauver] que trois à huit poussins sur 30 qui étaient éclos lorsque je les élevais en plein air, car plusieurs mouraient des suites de complications liées à la fraîcheur et d’autres étaient la proie des prédateurs. » Il affirme qu’il fallait six mois aux poussins qui avaient survécu pour avoir un poids commercialisable. Grâce à cette couveuse cuisinière, il parvient à maintenir tous ses poussins en vie, et les vend ensuite après deux mois seulement.

M. Ndegwa vit à Gichangi, un village du sous-comté de Nyahururu. Il a commencé à utiliser cette nouvelle couveuse il y a quatre ans. Il déclare: « J’appelle ce [fourneau] le moyen qui m’aide réduire mes dépenses et m’encourage à élever mes poussins.» Il gagne désormais suffisamment d’argent grâce à la vente des poulets pour payer les frais de scolarité de ses trois enfants.

Thomas Gichuru est le directeur général de Tree is Life Trust, basée à Nyanhururu, au Kenya. Selon lui, l’installation de ces fourneaux coûte moins de 2 000 shillings kényans (20 $US) étant donné qu’ils sont fabriqués avec des matériaux locaux. Ce fourneau céramique est placé au-dessus de la couveuse, et l’ensemble de l’unité mesure 1,2 mètre de long et 0,6 mètre de largeur. Lorsqu’il est bien garni en bois, il peut rester chaud pendant 12 heures. La couveuse peut contenir jusqu’à 70 poussins.

Selon M. Gichure, la couveuse chaude permet aux agriculteurs de séparer les poussins de leur mère immédiatement après leur éclosion. Cela permet à celle-ci de recommencer à pondre trois à cinq jours après. Normalement, les agriculteurs permettent aux poules d’élever leurs poussins jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment adultes pour se débrouiller seuls, ce qui peut empêcher la poule de pondre pendant plusieurs mois.

M. Gichuru ajoute: « L’utilisation [du fourneau] améliore les moyens de subsistance des populations, en plus de minimiser la dégradation de l’environnement.» Selon la Global Alliance for Clean Cook Stoves (alliance mondiale pour les fourneaux de cuisine écologiques), le déboisement est un problème majeur au Kenya, où plus de 90 % des familles rurales utilisent le bois pour cuisiner et se réchauffer et 80 % des familles urbaines cuisinent avec le charbon de bois.

M. Ndegwa affirme que ce fourneau lui a permis de réduire sa consommation de bois de deux tiers, ce qui l’aide à économiser environ 600 shillings kényans (6 $US) par semaine.

Joseph Mwandi est un autre agriculteur à qui profite cette couveuse-cuisinière. Il habite dans le village de Moroto et doit parcourir un trajet cahoteux de 23 kilomètres en moto pour aller vendre ses poules au marché. Il raconte : « Je me suis appliqué à élever des volailles pendant plus de 20 ans, mais souvent les poussins mourraient à cause du froid. Je m’étais presque résigné, mais je suis heureux de pouvoir réussir à élever en moyenne 50 poussins grâce au fourneau. »

Il ajoute que chaque petit arbre qu’il coupe pour avoir du bois de chauffe lui dure maintenant une semaine, plutôt que trois jours.

Pour lire l’intégralité de lhistoire de laquelle sinspire cet article intitulé « Des fourneaux de cuisine écoénergétiques sauvent les arbres et les poussins au Kenya », cliquez sur : http://news.trust.org/item/20160826063250-du8uh/

 

Photo credit: TRF/Moraa Obiria