3. Ouganda: Les agriculteurs estiment que l’urine est un moyen efficace de produire de l’engrais (The Monitor)

10 Mars 2008
A translation for this article is available in English

Jane Mugerwa a trouvé une façon novatrice et peu coûteuse de revitaliser sa plantation de bananes. Ses récoltes ont été affectées par la flétrissure bactérienne de bananes et elle sait qu’une meilleure fertilisation est nécessaire. Mais elle a appris que les engrais chimiques coûteux ne sont pas la meilleure solution. En effet, de bons engrais sont disponibles tout près…dans les latrines de son arrière-cour.

Comme beaucoup d’agriculteurs ougandais, Mme Mugerwa utilise maintenant l’urine humaine pour ses cultures, suite à des recherches qui ont révélé qu’elle constituait un engrais efficace et sans danger.

L’urine humaine contient de nombreux minéraux qui sont bénéfiques pour les plantes, notamment l’azote, le phosphore et le potassium. Les chercheurs de nombreuses régions du monde ont trouvé que cela peut doubler la production de légumes et fonctionne aussi bien, voire mieux que les engrais chimiques.

Le conseil municipal du département de la santé de Kampala a récemment travaillé avec la santé publique et des spécialistes de l’agriculture à l’Université de Makerere afin de tester la sécurité de l’urine utilisée comme engrais. Ils ont constaté que l’urine humaine doit être conservée dans un conteneur scellé hermétiquement pendant deux semaines avant d’être utilisée pour les cultures. Tous ses agents pathogènes seront détruits au cours de cette période.

Le conseil municipal utilise ces informations pour lancer un projet qui permettrait d’améliorer l’assainissement dans les régions de Kampala, tout en fournissant des engrais aux agriculteurs dans les zones rurales des alentours. Des toilettes écologiques d’assainissement spécialement conçues pour séparer l’urine des déchets solides ont été installées dans certaines zones urbaines.

Les membres du Nezikokolima Farmers Group, du district de Mukono ont reçu des livraisons d’urine. Ils ont appris à stocker l’urine pendant deux semaines et à la diluer avant de l’utiliser pour leurs cultures maraîchères et leurs cultures de maïs. L’urine transformée en engrais a été appliquée chaque semaine pendant deux mois.

Cissy Mukasa est l’un des membres du groupe qui ont essayé le nouveau fertilisant. Elle a dit qu’il exigeait beaucoup moins de main-d’œuvre que le fumier des engrais traditionnels, ce qui est important pour elle, les autres personnes âgées et les membres du groupe.

Elle a également déclaré que l’engrais d’urine repousse les pucerons qui causent des dommages aux feuilles de légumes. Cela rend les légumes encore plus sains, et lui permet de les vendre à un meilleur prix.

Les membres du Nezikokolima Farmers Group sont si satisfaits des résultats des engrais d’urine qu’ils prévoient l’achat d’une toilette EcoSan pour une école voisine, afin de garantir un bon approvisionnement d’urine. Les membres prévoient également économiser de l’argent pour construire des latrines EcoSan dans leurs propres foyers.